SECRÉTAIRE INDÉPENDANTE

QUID 🕵‍♀ Structure organisationnelle d’une entreprise

Votre projet de création d’entreprise prend forme 😎 Idéalement accompagné(e) d’un professionnel de l’entrepreneuriat, vous avez déjà étudié le marché, vos besoins financiers, le statut juridique et autres aspects de gestion administrative.

Pour cela, vous avez certainement opéré un choix important, et dont certains des aspects ci-dessus évoqués dépendent : celui de la structure organisationnelle de votre entreprise.

Si ce n’est pas le cas : KEZAKO ⁉ Rien d’insurmontable, je vous rassure 😉

Il est déjà important de ne pas confondre « organisation » et « structure ». Une organisation est un ensemble d’individus reliés entre-eux par des liens, et dont la finalité est la réalisation d’un objectif commun. La structure, quant à elle, regroupe l’ensemble de ces liens, ou relations.

Et pour faire plus simple 😜 l’organisation structurelle va surtout déterminer les règles de communication et coordination entre les individus au sein de l’entreprise. Elle est visuellement traduite par un organigramme.

Voici donc quelques éclaircissements volontairement simplifiés sur les cinq grands modèles définis de structures 👇

 

🟩 Les structures hiérarchiques d’Henry FAYOL

L’organisation structurelle hiérarchique est fondée sur un lien de subordination. Nous sommes ici dans le cas typique d’un salarié devant exécuter les ordres de son supérieur direct 👍

Cette situation comprend à la fois :

  • l’avantage d’une meilleure compréhension des consignes et d’une diminution des risques d’erreur puisqu’elle supprime les intermédiaires, mais aussi celui pour le donneur d’ordres d’être directement responsable des individus placés juste en-dessous de lui (SIMPLICITÉ + CLARTÉ)
  • l’inconvénient d’une organisation plutôt stricte (RIGIDITÉ)

 

🟩 Les structures fonctionnelles ou « structures en U »

L’organisation structurelle fonctionnelle est celle d’une déclinaison pyramidale des responsabilités et ordres. Exemple : un chef de secteur, en-dessous duquel sont placés des chefs de service (ou encore spécialistes) à nouveau en-dessous desquels l’on trouve des exécutants.

Dans cette hypothèse, il s’agit de mettre en balance :

  • l’avantage d’une diversité de conseils et d’une qualité plus élevée dans l’exécution des ordres (EXPERTISE)
  • l’inconvénient d’un risque de contre-ordres et de complexité dans la traçabilité des erreurs (CONFUSION)

 

🟩 Les structures divisionnelles

Intéressante pour les entreprises amenées à cloisonner leurs différentes activités en raison de la diversité des marchés qu’elles touchent 📈 l’organisation structurelle divisionnelle s’inscrit dans une volonté de décentraliser le pouvoir décisionnel au sein de chaque division.

Comme les deux précédents modèles, la mise en place de ce type de structure doit être actée en tenant compte de :

  • l’avantage procuré de rester réactif tout en investissant plusieurs marchés (SOUPLESSE + ADAPTATION)
  • l’inconvénient d’une prise entière des responsabilités par le chef de division, et celui d’un risque de désengagement des salariés placés en-dessous avec, de ce fait, la délicate tâche de devoir exercer des moyens de contrôle (DÉSOLIDARISATION)

 

🟩 Les structures “Staff and line”

Cette structure organisationnelle permet d’additionner les avantages des fonctionnements hiérarchique et fonctionnel : un seul donneur d’ordre bénéficiant, pour lui-même, de l’intervention de ses spécialistes (SIMPLICITÉ + CLARTÉ + EXPERTISE)

Il serait cependant trop beau que la structure « Staff and line » ne comporte aucun inconvénient 😅... Elle engendre en effet un risque de CONFUSION ➖ dans l’exercice du pouvoir.

 

🟩 Les structures matricielles

Ah... la Matrice ! Cela ne vous rappelle-t-il rien ? 😉

La structure matricielle, qui permet de combiner les spécialisations, est particulièrement adaptée aux entreprises qui ont choisi de compartimenter leurs activités tout en étant vigilantes à ce que les divisions communiquent entre elles.

Mais pourquoi ? 🤔 Parce que si chaque division est spécialiste dans son domaine d’activité, le partage d’expériences est favorable à l’INNOVATION

Et tout chef d’entreprise confirmera que pour perdurer, il faut savoir se renouveler 😊

Mais que ce serait une structure organisationnelle avantageuse sans inconvénient ? Préservons donc l’équilibre en mettant en garde contre les risques de LENTEUR, COMPLEXITE et CONFLITS ➖ dans les prises de décisions, notamment dans les grandes entreprises très décentralisées (marchés nationaux et internationaux)

 

 

Voici donc un aperçu des différents types de structures, répondant pour chacun à un besoin ou une problématique de gestion entrepreneuriale. J’espère que cet article vous aura permis de mieux comprendre l’intérêt d’opérer, dès la phase de création de votre entreprise, le meilleur choix stratégique 👌 selon vos objectifs, puisque les moyens financiers, juridiques et administratifs ne seront alors pas les mêmes.

Belle aventure ! 💜

 

Rédigé par Aurélie DONZEL - Secrétaire indépendante